Pour rester en parfaite santé, il faut bien se nourrir. Une mauvaise alimentation entraîne sans doute un dérèglement de l’organisme qui peut engendrer des maladies plus ou moins graves. C’est pour cette raison qu’il faut prendre soin de son alimentation. Une technique qui semble prendre de l’ampleur en ce moment est la chrononutrition.

Inventée par le nutritionniste Alain Delabos en 1986, elle améliore l’état de la nutrition en général. Au-delà d’un régime, elle se base surtout sur le fait de prendre des repas tout en respectant à la lettre sa propre horloge biologique. Découvrez les détails à ne pas négliger sur l’organisation d’une journée type en chrononutrition.

Les principes de la chrononutrition

Au préalable, il faut énumérer les grands principes de la chrononutrition. Il s’agit en premier lieu de corriger les habitudes alimentaires en prenant en considération le moment de la consommation. En effet, la nourriture ne sera bénéfique que si elle est consommée au bon moment. Le « chrono » signifie qu’il faut suivre une certaine variation métabolique et la sécrétion d’enzymes avant de manger.

Il faut noter que la chrononutrition est une méthode complètement différente d’un régime minceur. Le principe consiste, en effet, à manger tout à la seule condition de respecter le chrono. Le moment parfait pour manger est celui considéré comme propice à la digestion. C’est uniquement à ce moment que l’organisme va assimiler les nutriments consommés. Une consommation au mauvais moment entraînera une concentration dans les parties de stockage non désirées comme le ventre ou les hanches.

Le dernier principe consiste à consommer en grande quantité des protéines animales et à réduire les fibres et les végétaux.

L’objectif de la chrononutrition varie d’une personne à une autre. En général, elle a pour but de réorganiser l’alimentation pour une bonne santé, un meilleur sommeil ou pour perdre quelques kilos.

Chrononutrition de la prise de 4 repas en une journée 

Le fondement de la chrononutrition est le respect d’un certain délai avant d’introduire dans l’organisme des aliments. La sécrétion d’hormones prend environ 4 heures. Du coup, il faut attendre ce temps pour manger à nouveau. Ainsi, en matière de chrononutrition, il faut prendre les repas espacés de quatre heures et à des heures fixes. Il faut notamment quatre repas en une journée. Cela se traduit par 3 repas principaux avec lesquels il faut ajouter une collation.

Chrononutrition : quoi manger au petit déjeuner le matin

Pour débuter la journée, les matières grasses sont à privilégier. En effet, la nuit a fait perdre des calories. Dès qu’on se réveille, il faut les reconstituer. À ce moment de la journée, la sécrétion d’enzymes ou de lipases est très élevée. Il faut alors manger des nourritures à forte teneur de matière grasse et des protéines pour contrecarrer cette sécrétion. Au menu, il faut d’abord prioriser les fromages, les œufs, les charcuteries, les oléagineux, tels que les noix ou les amandes. Puis, on peut les accompagner de pain complet. Il est aussi fortement conseillé d’éviter les boissons sucrées.

Chrononutrition : quoi manger au déjeuner le midi

Ce repas servi à midi doit être consistant. Le corps produit à ce moment des protéases et des amylases. Ils détruisent les protéines et les amidons. Il faudra alors consommer des repas qui sont riches en nutriments. Les protéines d’origine animale sont parfaites comme la viande rouge ou blanche. Puis, il faut ajouter des féculents comme les pâtes ou du riz. Enfin, un peu de légumes pour compléter le chronorégime ou régime starter.

Chrononutrition : quoi manger au goûter l’après midi

Vers 16 heures, le corps va réclamer à manger. À cette heure, l’insuline est sécrétée en agissant sur les sucres. Ainsi, c’est à ce moment uniquement qu’il faut choisir des aliments riches en sucres. Il en est ainsi des fruits, des gâteaux, des chocolats ou encore des confitures. Vous pouvez aussi boire un peu de jus de fruits ou vous hydrater avec de l’eau.

Chrononutrition : quoi manger au dîner le soir

Les aliments légers sont à privilégier le soir, afin de faciliter la digestion pendant le sommeil. D’ailleurs, si vous faites la chrononutrition pour maigrir, vous pouvez vous passer de ce repas du soir. Les matières grasses et sucrées sont à bannir en fin de journée. La production d’enzymes est réduite, car le corps se prépare au repos.

Vers 20 heures, vous devrez adopter une alimentation en petite quantité. Vous pouvez alors manger des viandes ou des poissons maigres avec un peu de légumes cuits

Exemple de chrononutrition pour une journée.

Vous pouvez démarrer la journée avec du jambon et du pain accompagné de thé sans sucre.

Puis, au déjeuner, vous pouvez consommer des poulets grillés et des pâtes. Comme collation, vous pouvez sélectionner des chocolats et des bananes.

Enfin, pour le dîner, vous pouvez manger du poulet avec des sauces. Tout au long de la journée, il faut boire de l’eau.