Si souscrire une formule d’assurance auto n’est jamais simple, ce passage obligé est encore plus complexe pour les jeunes conducteurs, car ceux-ci sont soumis à un certain nombre de spécificités rendant le montant de leur prime d’assurance auto plus onéreux du fait de leur profil de conducteur particulier. Et si ces spécificités peuvent sembler contraignantes, les conducteurs ne doivent pas oublier qu’elles ont également vocation à les forcer à circuler en faisant preuve de beaucoup d’attention et de retenue.

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Contrairement à ce que beaucoup d’usager de la route pourrait penser, le terme “jeune conducteur” ne concerne pas directement l’âge de certains conducteurs, mais s’applique avant tout durant la période probatoire, c’est-à-dire une période de deux ans ou trois ans après l’obtention du permis de conduire, en fonction du type de formation à la conduite suivi par les automobilistes.

Cette notion de jeune conducteur s’applique donc à l’ensemble des conducteurs qui viennent d’obtenir leur permis de conduire, que ce soit pour la première fois ou après une annulation de permis de conduire.

Les compagnies d’assurance auto ajoutent également à cette définition un certain nombre de profils de conducteurs, notamment ceux qui n’ont pas conduit depuis un certain nombre d’années après l’obtention de leur permis de conduire, les automobilistes qui n’ont jamais conduit de véhicule assuré à leur nom, ou bien encore si l’usager ne conduisait qu’une voiture de fonction sans être mentionné sur le contrat d’assurance auto. Ces notions de jeunes conducteurs spécifiques peuvent être appliquées par les compagnies d’assurance auto après que l’usager de la route ait dépassé sa période probatoire.

Comment choisir la bonne formule d’assurance auto lorsque l’on est un jeune conducteur ?

Si souscrire une assurance auto est obligatoire pour pouvoir circuler au volant d’une voiture, certaines formules et couvertures d’assurance auto spécifiques peuvent aider les jeunes conducteurs à souscrire une assurance auto qui sera moins onéreuse ou plus complète, et ceci même malgré l’application d’une surprime.

Souscrire sa prime d’assurance auto chez un assureur spécialisé dans la couverture des jeunes conducteurs

Certaines compagnies d’assurance auto font le choix de se spécialiser entièrement ou partiellement dans la protection de certaines catégories d’usagers de la route au profil spécifique, comme les jeunes conducteurs. C’est par exemple le cas des formules d’assurance auto jeune conducteur sur ornikar.com, qui comprennent tout un ensemble de garanties exclusives, tel que le service Orni-Mécano qui permet d’obtenir un diagnostic gratuit de sa voiture en visio ou encore un suivi post-accident réalisé par un psychologue clinicien. Tous ces services proposés par Ornikar redonnent aux jeunes conducteurs la possibilité de circuler en toute sécurité. 

Conduire une voiture ancienne ou achetée d’occasion

Les besoins des véhicules en matière de couvertures et de protections dépendent d’un certain nombre d’éléments, comme par exemple l’ancienneté du véhicule. En effet, plus un véhicule est récent, plus les montants des indemnisations pourraient s’avérer importants en cas de sinistre et plus les protections intéressantes pour l’usager seront onéreuses.

Pour réduire le montant de leur prime d’assurance, il est fortement conseillé aux jeunes conducteurs de choisir comme premier véhicule une voiture d’occasion et dont le prix d’achat est peu élevé. Ainsi, l’usager de la route pourra se contenter d’une formule d’assurance auto au tiers, accompagnée de la garantie personnelle du conducteur afin qu’il soit bien indemnisé s’il devait subir des dommages corporels même suite à un accident de la route responsable.

Pourquoi les formules d’assurance auto coûtent-elles plus cher pour les jeunes conducteurs ?

L’une des spécificités bien connues des formules d’assurance auto est liée au fait qu’elles sont plus onéreuses que les formules d’assurances auto équivalentes proposées à des automobilistes ayant plus d’expérience. Cette différence de prix s’explique par la présence d’une surprime spécifique aux jeunes conducteurs, que les compagnies d’assurance auto peuvent appliquer.

Cette surprime d’assurance auto est cependant sujette au type de formation à l’examen du permis de conduire suivi par le candidat et évolue au fil du temps. Si le conducteur a suivi une formation classique au permis de conduire auprès d’une auto-école, celui-ci verra se verra appliquer une surprime dont le montant pourra atteindre :

  • jusqu’à 100% d’augmentation par rapport à la prime d’assurance auto initiale durant la première année
  • jusqu’à 50% d’augmentation par rapport à la prime d’assurance auto initiale après une année sans accident responsable
  • jusqu’à 25% d’augmentation par rapport à la prime d’assurance auto initiale après deux ans sans accident responsable
  • plus aucune surprime par rapport à la prime d’assurance auto initiale après trois ans sans accident responsable

Pour les jeunes conducteurs qui ont suivi la formation en conduite accompagnée, la surprime qui leur sera appliquée durant leurs premières années de conduite atteindra : 

  • jusqu’à 50% d’augmentation par rapport à la prime d’assurance auto initiale durant la première année
  • jusqu’à 25% d’augmentation par rapport à la prime d’assurance auto initiale après une année sans accident responsable
  • jusqu’à 12,5% d’augmentation par rapport à la prime d’assurance auto initiale après deux ans sans accident responsable
  • plus aucune surprime par rapport à la prime d’assurance auto initiale après trois ans sans accident responsable